Bien choisir sa crème solaire

Jun 21, 2017 par

Se protéger du soleil est bien, mais le faire correctement est encore mieux ! Et pour cela, les produits ne manquent pas à l’appel : il y a l’embarras du choix. Si bien, que l’on peut très rapidement se retrouver perdu au milieu de l’ensemble des références disponibles. Découvrons, ensemble, comment bien choisir sa crème solaire.

choix crème solaire

La crème solaire est indispensable

Le soleil émet 3 types de rayonnements : ultraviolets (UV), visibles (perceptible par l’œil humain), infrarouges (IR). Et, bien que les UV ne représentent que 5% du rayonnement solaire, ce sont les plus dangereux. C’est d’eux que l’on souhaite se protéger en appliquant la crème solaire.

En fonction de leur longueur d’onde (distance parcourue par une onde sur une période définie, exprimée en nanomètres (nm)) et leur capacité à traverser certains milieux, on distingue 3 types de rayonnements UV : les UVA, les UVB et les UVC. Plus la longueur d’onde est élevée :

  • Plus la pénétration dans la peau est profonde ;
  • Moins l’énergie du rayonnement est forte.

Ainsi :

  • Les UVA ont une longueur d’onde comprise entre 320 et 400 nm, ils pénètrent donc l’épiderme (couche cutanée superficielle) et le derme (couche cutanée moyenne). Ils sont capables de traverser les verres (par exemple, les vitres) ;
  • Les UVB ont une longueur d’onde comprise entre 290 et 320 nm, ils pénètrent uniquement l’épiderme et sont stoppés par les verres.
  • Les UVC ont une longueur d’onde comprise entre 100 et 290 nm et sont arrêtés par la couche d’ozone donc n’atteignent pas la peau. Cependant, en raison de leur courte longueur d’onde, ils sont les plus dangereux.

Que ce soit les UVA ou les UVB, les effets néfastes à court ou long terme sont les mêmes : coup de soleil, vieillissement cutané, cancers cutanés. Une protection solaire efficace sur les UVA et les UVB est nécessaire.

Comment bien choisir sa crème solaire ?

Point sur l’étiquetage

Selon la recommandation européenne, l’étiquette d’une crème solaire doit contenir :

  • Une catégorie de protection. Il en existe 4 : faible protection, protection moyenne, haute protection ou très haute protection. Chacune est définie à partir d’un facteur de protection solaire (SPF, niveau de protection contre les UVB) qui doit être de 6 au minimum et d’une protection minimale contre les UVA qui doit être équivalente à au moins 1/3 du SPF indiqué.
  • Des précautions d’emploi et instructions d’utilisation.

A savoir ! Une faible protection équivaut à un SPF compris entre 6 et 10, une protection moyenne entre 15 et 25, une haute protection entre 30 et 50 et une très haute protection à 50+.

Le choix de sa crème solaire

Pour bien choisir son produit, il faut tenir compte de 2 facteurs : le phototype (sensibilité de la peau au soleil) et les conditions d’expositions.

Concernant le phototype, plus la couleur de la peau est claire et plus il va être recommandé de se protéger du soleil. On distingue 4 phototypes :

  • Sujet extrêmement sensible. Il regroupe les individus à la peau « blanche » ou « laiteuse » avec des taches de rousseur et des cheveux roux, les personnes prenant toujours des coups de soleil et bronzant difficilement, et les sujets ayant des antécédents de cancers cutanés ou photosensibles.
  • Sujet sensible. Il concerne les sujets à peau claire, quelques taches de rousseur et les cheveux clairs et les personnes prenant souvent des coups de soleil, mais pouvant obtenir un hâle.
  • Sujet à peau intermédiaire. Ce sont les individus à peau claire, mais bronzant facilement et ne prenant des coups de soleil que lors d’expositions intenses.
  • Sujet à peau assez résistante. Il regroupe les peaux mates bronzant facilement sans prendre de coup de soleil.

Les conditions d’exposition tiennent compte de 2 paramètres : la puissance du soleil et la durée de l’exposition. De manière générale, plus l’ensoleillement est important, plus il faut se protéger. L’ANSM décrit 3 expositions :

  • Modérée (vie au grand air) ;
  • Importante (activités extérieures longues, plages…)
  • Extrême (voyages)

Tableau 1 Niveau de protection à appliquer en fonction du phototype et de l’exposition


Exposition modérée

Exposition importante

Exposition extrême


Sujet extrêmement sensible

Haute protection Très haute protection Très haute protection


Sujet sensible

Protection moyenne Haute protection Très haute protection


Sujet à peau intermédiaire

Faible protection Protection moyenne Haute protection


Sujet à peau assez résistante

Faible protection Faible protection Protection moyenne

Bien utiliser sa crème solaire

Une fois le choix de la crème solaire effectué, il ne reste plus qu’à l’appliquer. Cependant, quelques conseils d’utilisation ne sont jamais de trop :

  • Bien lire la notice avant la première utilisation ;
  • Appliquer la crème avant l’exposition, uniformément sur toutes les parties découvertes du corps ;
  • Renouveler les applications régulièrement et après chaque baignade ;
  • Appliquer le produit en quantité suffisante (approximativement 6 cuillères à café).

Par ailleurs, il est important de respecter la date de péremption ainsi que la période après ouverture lorsqu’elle est indiquée.

Enfin, il est important d’avoir conscience qu’un produit solaire ne confère pas une protection à 100%, il est conseillé de prendre certaines mesures en parallèle (par exemple se mettre à l’abri du soleil et éviter de s’exposer entre 12h et 16h).

Charline D., Pharmacien

– Recommandations de bon usage des produits de protection solaire à l’attention des utilisateurs. ANSM. Juillet 2011. 
Charline D.

Pharmacienne.

Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.

Aime le sport et la mode.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.