Traitement généralTraitement du premier degréTraitement du second degréExposition au soleil


Traitement général

évolution après traitement

Après quelques jours,
tout doit être rentré dans l'ordre

En cas d'allergie au soleil, continuer les antihistaminiques pendant 10 jours, ou suivre les instructions du médecin s'il y a eu consultation.

Dans tous les cas :

  1. surveiller la température,
  2. si les douleurs persistent, continuer les antalgiques de type aspirine ou paracétamol.

Globalement, un coup de soleil sans cloque ou avec des cloques limitées ne doit plus avoir d'effets généraux après deux jours. Seuls peuvent persister des effets locaux à l'endroit du coup de soleil. Si des effets tels que maux de tête, fièvre, vomissements persistent, c'est soit pour une autre raison (problème digestif, fatigue, ...) soit que la brûlure était plus grave que ce que l'on croyait, ou s'est aggravée. Selon la nature du problème, on pourra être amené à consulter un médecin.

 


Traitement du premier degré

Dans les jours qui suivent, continuez d'hydrater, notamment si une rougeur ou une douleur locale persistent. Penser à renouveler l'application 2 ou 3 fois par jour.

 


Traitement du second degré

Traitement du second degréQuand les bulles ont été percées ou leur contenu évacué, il va se former une croûte. Il ne faut pas arracher cette croûte, car on ralentirait la cicatrisation et on augmenterait le risque de cicatrice visible (peau plus fine, sensible au soleil, moins colorée...).

On applique sur les "croûtes" un pansement de type pansement gras, qui sera changé tous les deux jours ou un gel hydratant et apaisant qui favorisera la cicatrisation.

Aucun produit coloré (du type éosine) n'est appliqué sur la brûlure car il empêcherait d'en suivre l'évolution, et notamment de détecter une éventuelle inflammation.

En cas d'aggravation de la brûlure avec augmentation ou réapparition de la douleur et de l'inflammation, il est préférable de consulter car il y a risque de surinfection.

 


Exposition au soleil

Après un coup de soleil, la peau est fragilisée. Elle est d'autant plus fragile que le coup de soleil est récent et a été grave.

Après un coup de soleil, on évite donc d'exposer la zone brûlée les jours qui suivent la fin de la guérison du coup de soleil.

Après un coup de soleil, il existe un risque de pigmentation : se protéger quelques jours avec des écrans solaires.