Un patch connecté anti coup de soleil

Jan 13, 2016 par

Patch UV soleil

L’Oréal lance un nouveau patch connecté qui calcule les doses d’UV reçues et vous prévient, via votre smartphone, lorsque vous êtes à risque d’avoir un coup de soleil. Le patch devrait être commercialisé dans le courant de l’année.

Le coup de soleil

Le coup de soleil résulte d’une brûlure due au  rayonnement solaire. A court terme, les coups de soleil provoquent une inflammation de la peau, des douleurs locales, des maux de tête,  et peuvent entraîner, dans les cas plus graves, des vomissements. A long terme, la répétition de coups de soleil, entraîne un vieillissement prématuré de la peau (la peau perd de son élasticité, des rides apparaissent) et est un facteur de risque pour les cancers de la peau.

En France, les cancers de la peau représentent près de 80 000 nouveaux cas par an, dont  11 176 cas pour le mélanome cutané. L’Institut National du Cancer estime que le nombre de nouveau cas de mélanome devrait doubler au cours des 20 prochaines années.

Nouveau patch connecté : myUV patch

Le nouveau patch connecté, myUV patch, se compose d’un circuit électronique imprimé sur un film souple autocollant, à appliquer sur une surface de peau régulièrement exposée au soleil (dos de la main). Ce patch étanche de 2,5 cm2 et d’une épaisseur de 50 micromètres, peut se garder jusqu’à 5 jours sur la peau.

Le patch a la capacité de mesurer en temps réel, ou de façon cumulée sur plusieurs heures, le niveau d’exposition aux rayons UV, à l’aide de colorants photosensibles, intégrés au circuit imprimé, dont la couleur change en fonction de la dose d’UV reçue. A l’aide de son smartphone, l’utilisateur peut alors prendre une photo du patch, qui sera analysée par l’application dédiée myUVPatch. En fonction de la couleur du patch, des conseils personnalisés de protection seront proposés : quel type de protection solaire utiliser en fonction de votre prototype de peau, quand renouveler l’application de crème solaire en fonction de la dose d’UV déjà reçue.

Le patch s’adresse aux vacanciers adeptes du bronzage mais également aux citadins qui n’ont pas encore suffisamment le réflexe de protéger leur peau contre les rayons UV.

Keren B., Rédactrice scientifique


Sources :
Les cancers en France, Institut National du Cancer, édition 2014.

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.